Une nouvelle menace entre en jeu. Qui jouerez-vous ?
Déconseillé aux moins de 16 ans ♥
 
✥ RAPPEL DU STAFF ✥

Deux semaines complètes pour faire votre fiche de présentation !
(Sauf cas exceptionnel d'une absence justifiée)

✥ MISE A JOUR DU 01/05/2017 ✥

Une réforme du système de points RPG à été faite !
Maintenant, nous valorisons plus les actifs du côté RP, sans oublier la zone flood évidemment !
Pour plus d'informations, consultez le topic concerné : Cliquez ♥

✥ VOTES AUX TOPS SITES ✥

N'oubliez pas de voter toutes les deux heures à nos tops sites.
C'est important, et cela peut peut-être nous faire voir de nouvelles têtes ! ♥ Nous comptons sur vous ♥


Partagez | 
 

 Où l'on découvre... [PV Zera Shibuya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Où l'on découvre... [PV Zera Shibuya]   29th Décembre 2016, 16:36

Alors c'était ici que j'allais bosser...

Je reniflai en sentant la poussière qui voletait dans tous les coins de l'immense pièce. Incroyable comme dès qu'il n'y avait pas quelqu'un comme moi, ce genre de lieux était abandonné. Pourtant, le savoir était l'une des denrées les plus précieuses qui soient. Mais bénis soient les ignorants... C'est plus facile de les tuer.

Avançant parmi les rayons, je constatai la masse de travail que j'avais. Les premiers jours n'allaient pas être de tout repos et je n'aurais pas la bêtise de vouloir croire que l'inventaire était à jour. Laissant traîner mon doigt sur une étagère, je le récupérai couvert d'une bonne couche de saleté... Soit, puisqu'il fallait commencer par là... Je déployai mon pouvoir par récupérer la moindre plus petite particule de poussière et j'ouvris l'une des grandes fenêtres pour la balancer sans remords. Qu'elle tombe sur des gens ou non, je m'en moquais complètement, j'avais plus important à faire.

J'arrachai les livres de leur repos pour les mettre en pile, en respectant l'ordre alphabétique, dans toute la bibliothèque après avoir soulevé les tables et les chaises pour les mettre dans un coin. J'écrivis rapidement un "Inventaire, ne pas déranger" sur une feuille que je placardai à l'entrée de l'endroit avant de revenir à l'intérieur. Je gardai les fenêtres ouvertes pour aérer, l'odeur de renfermé aurait soulevé le cœur de n'importe qui. Je sentais le mal de tête poindre aussi. Y'avait des sentiments partout...

Alors que je trouvais enfin l'inventaire papier des ouvrages, je remarquai qu'il y avait une partie cachée pour les livres les plus rares et dangereux. Cela me mettait l'eau à la bouche, presque autant que les cookies que j'étais en train de grignoter en commençant à remettre les œuvres en place. Sur des étagères parfaitement dépoussiérées et luisantes de cire, s'il vous plait. Mon air continuait par le nettoyage des vitres alors que les livres défilaient sous mes yeux dans un ballet artistique.

Sauf qu'évidemment, il fallait que l'on m'interrompe. Sans lever la tête vers la personne, une fille selon la façon dont ses émotions s'écrasaient contre mon bouclier mental, je dis.

-Bienvenue dans la bibliothèque. Cependant, je regrette de devoir vous le dire mais elle est fermée pour inventaire, comme il est stipulé sur la porte. Alors que faites-vous là ?

Je remontai mes lunettes sur mon nez et m'attachai les cheveux en posant enfin les yeux sur l'intruse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Où l'on découvre... [PV Zera Shibuya]   30th Décembre 2016, 22:12

    C'est une nouvelle journée qui débutait pour notre jeune protagoniste et elle comptait la passer dans un endroit peu familier pour elle, la bibliothèque. C'était comme le grand jour pour elle, le jour ou elle allait pouvoir répondre à toutes les questions qui se mélangeaient dans son esprit, sa nature de gardienne, de dragonne, ses pouvoirs. Elle ne savait pas grand chose sur tout ça, elle savait à peine contrôler ses pouvoirs et ne connaissait pas l'Immortel qu'elle avait à protéger et elle était totalement incapable de se transformer en dragon actuellement, c'était frustrant tout ça. Cela faisait maintenant quelques mois que Zera avait rejoint le lycée Shoraï mais elle ne s'était pas vraiment plongée dans ses recherches, c'était seulement aujourd'hui, comme une illumination que la jeune fille s'était décidée à s'y mettre.

    Zera venait de s'habiller, vêtue de son inconfortable et habituel uniforme elle comptait se rendre à la bibliothèque. Sa chambre était assez spacieuse et plus important, elle était bien rangée, la jeune fille attendait encore que quelqu'un rejoigne sa chambre mais espérait que ce soit comme elle quelqu'un d'assez soigné. Bref, ça n'était pas dans ses priorités ni d'avoir de la compagnie dans cette chambre ni de se faire des amis. C'est ainsi que notre protagoniste quitta sa chambre d'une démarche rapide, elle ne trouvait pas un grand confort dans sa tenue et préférait donc mettre rapidement un terme à son supplice. Zera errait depuis quelques minutes maintenant dans les couloirs sans parvenir à trouver cette fichue bibliothèque. Elle était excédée même si l'expression neutre sur son visage ne le laissait pas paraître, certes cet établissement était imposant mais au point de s'y perdre quand même pas.

    Et le temps passait ainsi, Zera avait même découvert de nouvelles salles qu'elle voudrait visiter plus tard dans son malheur mais toujours pas la trace de la biblio-... Bibliothèque ! C'est au bout du couloir que la demoiselle parvint à voir la fameuse pancarte indiquant la dite bibliothèque. Elle était passée par pleins d'états successifs à cet instant, agacement, soulagement, joie... Mais enfin elle était arrivée.Zera s'empressa de rejoindre la porte menant à la bibliothèque pour l'ouvrir vivement, ne faisant pas attention au papier indiquant que la bibliothèque n'était pas accessible au passage. Elle referma délicatement la porte derrière elle une fois rentrée. Le silence régnait mais elle supposait que c'était totalement normal pour une bibliothèque et en fit donc abstraction se mettant en quête des livres qui l'intéressait. Rapidement elle s'aperçut qu'elle était seule, vraiment seule et que ça n'était pas normal.

    Zera commençait à marcher à pas de velours, comme une voleuse venant de rentrer dans une boutique. Pourquoi ? Elle ne savait pas elle-même, elle n'avait pourtant rien à voler et rien à cacher.Rapidement Zera tomba sur une scène plus qu'étonnante, des livres de déplaçant par eux-mêmes et des vitres se lavant toutes seules. Elle s'approcha prudemment, intriguée et intéressée à la voix jusqu'à ce qu'une voix inconnue ne la fasse frémir.

    -Bienvenue dans la bibliothèque. Cependant, je regrette de devoir vous le dire mais elle est fermée pour inventaire, comme il est stipulé sur la porte. Alors que faites-vous là ?

    C'était un jeune homme qui rangeait les livres, il venait tout juste de relever la tête en direction de Zera en se coiffant d'une queue de cheval. La jeune fille lui trouvait un air un peu efféminée ainsi mais bon, ce n'était pas la question, actuellement elle était juste extrêmement déçue de se faire jeter ainsi bien que ce soit fait gentiment. Elle ne comptait pas abandonner et partir ainsi, elle voulait ces livres maintenant, petite égoïste qu'elle était.

    - Je suis désolée de vous interrompre, je cherchais des livres.. Des livres oui, je ne serai pas venue dans une bibliothèque sinon. Je n'avais pas vu le message sur la porte, je ne peux vraiment pas rester ? Je peux vous aider ou un truc du genre et en échange je pourrai chercher les livres qui m'intéressent. Lâcha-t-elle poliment.

    Oui, juste poliment, on pourrait presque croire qu'elle était limite forcée. C'était bien son genre, elle rendait des services par politesse mais en l'occurrence c'était plutôt elle, elle avait vraiment besoin de ces livres alors elle comptait bien rester ici si possible. Elle détailla brièvement le bibliothécaire avant de reposer ses yeux sombres sur les livres qui volaient autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Où l'on découvre... [PV Zera Shibuya]   31st Décembre 2016, 18:20

C'était bien une gamine.

Et une impertinente, cela s'établissait déjà clairement dans mon esprit. Déjà, elle se permettait donc d'entrer malgré le mot pour ensuite se mettre à roder entre les rayons comme si personne n'allait s'apercevoir de sa présence. La pauvre, j'avais des millénaires derrière moi, savoir qu'elle était présente n'aurait pu m'échapper, même dans mon sommeil. Son aura était brouillonne comme mal taillée. J'étais donc en face d'une petite qui ne savait pas encore manipuler ses pouvoirs avec aisance. Ce qui expliquait pourquoi elle observait ainsi le mien.

En tout cas, même en sachant que sa présence n'était pas désirée et sa déception passagère à propos de ce sujet, elle se décida à ne pas se démonter, je le sentis de suite dans son attitude et je retint l'envie de créer une bourrasque pour la défenestrer comme la poussière plus tôt. Par l'univers, je me souvenais à présent pourquoi j'avais du mal avec les mioches. Il fallait toujours qu'ils discutent les décisions, même quand elles ne les concernaient pas directement. Les mioches mais surtout les adolescents. Pffff... Les hormones pouvaient être des plaies, vraiment.

-Quand l'on est poli, l'on commence par un bonjour ou une façon de reconnaître l'existence la personne à qui l'on parle de façon formel. Ensuite, on ne s'excuse pas soi-même, cela n'a pas de sens, l'on demande à être excusé.

Elle voulait donc que je supporte sa présence pour qu'elle ait ses livres au plus vite. Elle ne manquait pas de toupet. A moins qu'elle ne comprenne pas ce que signifiait le mot "inventaire". Chose qui ne me surprendrait pas. Je retins un soupir, je n'avais pas envie d'être patient, néanmoins, priver quelqu'un du savoir n'était pas mon genre. De sorte que je lui montrai les grandes et hautes fenêtres.

-Puisque vous vous proposez si humblement de m'aider, je vous prierai de finir de nettoyer les vitres. Si je ne me concentre que sur les livres, je devrais pouvoir les ranger plus vite et ainsi, vous obtiendrez ce que vous souhaitez plus rapidement.

Le chiffon et le produit tombèrent devant elle alors que je revenais à la liste. J'avais déjà rajouté des noms d'ouvrages et barré certains. Et je commençai à peine. Pourquoi avais-je eu l'audace de croire que cette bibliothèque serait à jour et bien rangé ? Ce serait comme demander aux humains de ne pas s'entretuer, aucune chance que cela n'arrive. Vérifiant que mon élastique tenait dans mes cheveux, je repris ensuite mon stylo tout en disant.

-Par ailleurs, il va vous falloir être plus précise sur la nature des livres que vous voulez obtenir. Ainsi que me donner tous les renseignements dont j'ai besoin sur vous pour votre carte de prêt.

Et éventuellement pour pouvoir la tuer si elle en venait à ne pas rendre les livres ou les abîmer alors qu'elle me faisait perdre de précieuses secondes en babillage avec elle parce qu'elle ne savait pas lire un papier sur une porte. Hum... Je commençai à avoir un peu mal à la tête pour être aussi acide.

-Ainsi donc, quel est votre prénom ?

Faites que je n'aie pas à me présenter... De toute façon, aucune raison qu'elle veuille connaître mon identité.
Revenir en haut Aller en bas
Shura A. Tsukiyomie

FONDATRICE
ღ Gardienne & Ange Céleste ღ

avatar


Messages : 1154
Points RPG : 6824
Date d'inscription : 22/07/2016
Age joueur : 19
Localisation : Shimai

MessageSujet: Re: Où l'on découvre... [PV Zera Shibuya]   3rd Février 2017, 15:39

Archivé sur demande de Lysandre ~

▬▬▬▬▬×××××▬▬▬▬▬



Shura's theme ~
Revenir en haut Aller en bas
http://lycee-shorai.forumactif.org
 
Où l'on découvre... [PV Zera Shibuya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» utilité du couvre lit
» Au printemps, la Normandie se découvre
» Gaffo découvre le terroir Bourguignon !
» Elle découvre que son fils a 150 frères et soeurs !
» Couvre-Couche en laine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Shorai  :: Rp's abandonnés-
Sauter vers: